Quelles sont les diverses obligations du locataire d’un appartement à Nantes ?

Partager sur :

Pour que la location d’un appartement à Nantes se déroule sans litiges et dans les règles, bailleur et locataire doivent tous deux respecter leurs obligations respectives. Celles qui incombent à l’occupant du bien sont au nombre de quatre. Découvrez les détails.

Obligation n° 1 : la souscription d’une assurance et le paiement du dépôt de garantie

Au moment de signer le bail, le locataire doit être en mesure de présenter un justificatif de sa souscription à une assurance multirisque habitation. De fait, en tant qu’occupant du bien, il en devient le principal responsable. 

Il doit également régler le dépôt de garantie. L’acompte équivaut à un mois de loyer si le logement est vide et à deux mois s’il est meublé.

Obligation n° 2 : payer le loyer et les charges locatives au moment venu

Le loyer représente la compensation financière en faveur du propriétaire-bailleur pour l’usage du bien par le locataire. Ce dernier a donc l’obligation de s’en acquitter au moment venu. 

Il s’accompagne de certaines charges locatives qui sont également dues à l’utilisation du logement. Le non-paiement de ces frais peut mener à la rupture du bail.

Obligation n° 3 : réaliser les travaux d’entretien courant au niveau du logement

Le locataire est tenu de prendre en charge les frais de réparations locatives nécessaires tout au long du bail. Autrement dit, il doit entretenir le logement (à l’intérieur comme à l’extérieur) ainsi que ses équipements. Il doit surtout réparer les dégradations qu’il a pu provoquer sur les lieux.

Une grille de vétusté peut être établie par les deux parties au moment de signer le bail. Elle va permettre de définir le montant des frais d’entretien que l’occupant des lieux doit assumer. 

Obligation n° 4 : autoriser le bailleur à effectuer certains travaux

Certaines rénovations sont obligatoirement à la charge du propriétaire du bien. Lorsque vient le moment de les effectuer, le locataire doit lui permettre d’accéder au logement pour les réaliser.

Les principaux travaux concernés sont ceux qui permettent d’améliorer la décence et la conformité du bien. Il peut aussi s’agir de chantiers urgents relatifs à la vétusté de l’appartement.